L'épicure de Mystique

L'épicure de Mystique

Accueillir un tambour

1648 appréciations
Hors-ligne
Accueillir un tambour dans sa vie, présuppose que l'on a conscience qu'il s'agit plus qu'un simple objet. Né des mains d'un maitre tambour ou bien des siennes, le tambour devient dès lors un objet de pouvoir, un objet sacré investi d'une âme. Celle-ci est constellée des vibrations des matériaux qui sont comme le corps du tambour, essence d'arbre, pierres incrustées, plumes, perles, etc. Et puis il y a l'esprit de l'animal qui a fait don de sa peau pour servir, dans le meilleur des cas une intention lumineuse, comme le soin, le chant de vie, la danse des énergies...

Déjà dans l'accueil qui peut être offert à un tambour, je suggère de remercier et d'honorer l'animal ainsi que tous les autres esprits de la nature qui sont à l'œuvre. Je pense que la simplicité de l'expression du cœur est ce qui doit guider l'acte ou l'intention créatrice (prière). Des gestes, des paroles sont efficaces parce qu'ils portent une vibration émanant des entrailles. c'est pourquoi, je ne recommande rien de spécial, je pense que c'est à chacun de se laisser inspirer par la forme qui lui ressemble, les mots , la mélodie qui lui viennent du cœur, de l'âme.

Ensuite il peut être amusant d'aller à la rencontrer de l'énergie de l'animal en faisant chanter le tambour et se laisser quelque peu guider en premier lieu. Puis, en douceur, amener l'esprit de l'animal vers ce que l'on souhaite. Cela revient à instaurer un partenariat, une complicité quant au rythme qu'il convient. De là si l'envie s'en fait ressentir, partir en voyage chamanique à la découverte de l'esprit du tambour dans la réalité non ordinaire. En ce cas veiller à bien descendre dans le monde d'en bas, sous la guidance d'un esprit totem. vivre l'expérience comme un enfant émerveillé.

Je rappelle que le tambour est un esprit de notre réalité dite ordinaire ou monde du milieu. Il se synchronisera donc avec la vibration et la conscience du porteur de tambour et tout particulièrement avec son intention fondamentale. c'est à dire avec l'ultime motivation qui l'a conduit à se munir d'un tambour. Que le cœur soit pur et libre de toute quête de pouvoir ou de désir de manipuler certaines forces.

Puis à mesure que l'on passe du temps en compagnie de son tambour des liens se tissent et une complicité se crée. Parfois le tambour appelle, souhaite vibrer. C'est ce lien qui fait que parfois l'on ne conçoit pas prêter son tambour ou qu'il est insupportable que quelqu'un d'autre le touche sans autorisation. C'est normal et sain en soi. le tambour est vivant est en phase avec son porteur. Aucune règle avec cela, il faut sentir ces choses là. Il arrive que ce soit le tambour qui appelle quelqu'un qui se sentira attiré pour le faire vibrer. Il arrive aussi que ce soit le tambour qui refuse une autre main que celle de son porteur. Il saura le faire sentir à celui qui ne le respecte pas. Je pense que nous avons tous cette attitude naturelle de respect vis à vis de certains objets sacrés, enfin pour le mieux.

En résumé accueillir un tambour est affaire d'écoute, de présence, de conscience, d'intuition et d'amour ! Finalement c'est pareil qu'accueillir un ami ou un être cher...
Mysticien
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Les piqûres de mystiques.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 245 autres membres