L'épicure de Mystique

L'épicure de Mystique

Un monde sans argent est-il possible ?

1648 appréciations
Hors-ligne
Ces derniers temps, nous assistons à un déballage de faits divers tous plus scandaleux les uns que les autres. La vénalité est au cœur d'aberrations indignes voire écœurantes, révélant des aspects d'une certaine nature humaine dont nous préférions ne pas connaître.

Nous pourrions aisément penser que l'argent est le seul problème et qu'il faudrait s'en débarrasser au plus vite, imposant alors un monde sans argent. Est-ce l'argent en soi qui est redoutable ou bien l'appétence distordue que certains ont ?

Je pense qu'un monde sans argent ne sera possible que lorsque toute l'humanité prendra d'un commun accord cette décision. Même au nom de belles idées nobles et vertueuses imposer aux autres sa vision du monde demeure pour moi une prise de pouvoir. Je pense que la prise de conscience doit d'abord se faire individuellement et non pas être imposée collectivement. Cela s'illustre très bien sur la scène des tensions géopolitiques où un pays sous le couvert d'amener la paix va envahir un autre pays. Pourquoi la vision du monde de l'un serait meilleure que celle d'un autre? Au nom de quel principe ?

Je pense aussi que ce monde sans argent sera possible uniquement lorsque toutes les richesses seront équitablement partagées et que tout un chacun, individuellement parlant, aura accès à l'abondance d'argent pour ne parler que de cela.
Sans quoi cela engendrerait d'énormes souffrances et des frustrations considérables.

Prenons un peu d'altitude.

Imaginons que le sens d'une vie pour beaucoup soit d'atteindre le sommet d'une grande et belle montagne. Y parvenir serait comme réussir une partie de ce que l'âme a comme but de vivre dans une incarnation ou plutôt de résoudre, même si ce n'est certainement pas le but premier ou la raison première pour laquelle nous venons sur Terre. Bref !

Certains au bout de nombreux efforts au cours d'une vie, de plusieurs vies (certains programmes/conditionnements karmiques ont engendré plusieurs incarnations dans la pauvreté et la misère à un tel point que l'âme ne s'en sort plus et enchaine des vies et des vies de galères pécuniaires ou autres d'ailleurs), parviennent enfin à se hisser au sommet de la montagne. Quelle joie, quel bonheur d'y être enfin arrivés ?

Et là, tout en haut, une personne (ou une affichette) les attend pour leur dire que ce n'est plus du tout ce qu'il faut faire, parce qu'un groupe a décidé que maintenant c'est au plus profond des océans qu'il faut se rendre parce que comprenez qu'il faille évoluer vers un monde sans montagne.
Là le désespoir, la frustration, l'abattement vont saisir nos tous nouveaux arrivants.

Et bien je pense que pour l'argent c'est exactement pareil. Ce serait violent de dire aux gens "ah ben désolé maintenant c'est sans argent "alors qu'ils n'en n'ont pas même vu la couleur, encore moins l'odeur, ni même la jouissance de se faire un tant soit peu plaisir et de pouvoir avant toute chose accomplir l'objectif de sortir dans cette vie (ou une autre plus tard) de la pauvreté et de la misère. Pour ma part ce serait un non sens spirituel.

Je pense que si une âme a choisi de s'incarner dans une société occidentale c'est pour y vivre entre autre l'abondance ou du moins une certaine aisance financière afin, qui sait, de pouvoir cultiver un peu son esprit car enfin dégagée d'un système de survie au jour le jour. Comment peut-on prendre soin de son être intérieur si la seule préoccupation est de finir ses fins de mois et de nourrir et habiller correctement ses enfants en tremblant à chaque coup de sonnette ou à chaque passage du facteur par peur des huissiers, des lettres menaçantes de la banque. Ce n'est pas vivable au long court. Cela use, ronge et étiole l'être.

Par ailleurs si le programme d'incarnation consiste à vivre la joie dans le dénuement, je pense que l'âme choisira un pays pauvre ou même une tribu au fin fond de la forêt amazonienne comme il est existe encore, pour s'incarner.

Si notre monde offre autant de diversités de sociétés à l'heure actuelle c'est que cela a un sens bien précis. certains ont nécessité d'accéder à une aisance financière et d'autres à un dénuement salutaire. Rien n'est dû au hasard et la grande intelligence qui veille au bon déroulement des choses permet encore à ce jour à chacun de pouvoir vivre ce qu'il a vivre sur cette Terre actuelle.

Je pense qu'il n'y a pas avoir honte ou fierté de ces richesses comme de ses pauvretés.
Alors c'est évident que nous ne pouvons pas faire de généralité et que j'ai coupé un peu les choses en deux, mais c'est seulement pour essayer d'amener un peu d'eau au moulin

L'on entend souvent dire que l'argent ne fait pas le bonheur. C'est tout à fait vrai particulièrement quand l'on en fait son seul but de réalisation de soi. Il est évident que les seules vraies richesses de l'être sont celles qui sont au dedans surtout que l'on a jamais vu un coffre d'or suivre un cercueil !

Alors quitte à être subversif, je vais l'être entièrement et j'assume !

Sans pour autant imposer quoi que se soit, ne faisant pas de compagne politique, ne siégeant dans aucun organisme décisionnel, je rêve plutôt d'un monde avec de l'argent pour tous de manière juste et équitable.

Une répartition des richesses à l'échelle mondiale.

Oui un monde où chaque être humain a tout l'argent qu'il lui faut pour grandir et s'épanouir dans le respect de soi et des autres, de la planète et des êtres vivants.

Oui un monde d'abondance sous toute ses formes manifestées.

Alors là oui, l'humanité sera en mesure de se dire que finalement puisque tous et toutes ont de l'argent il serait grand temps de passer à autre chose comme par exemple un monde sans argent.

Mais avant cela exigeons individuellement notre héritage divin, à savoir l'accès à- et la manifestation de- l'abondance sous toutes ses formes et ce sera à mon sens un beau don d'Amour offert à Soi même !
Mysticien

169 appréciations
Hors-ligne
Un égrégore mégalithique qui à évolué en même temps que l'humain tout n'a pas démarré avec les billets de banques ou les pièces de monnaie, en 753 avant jésus-christ ( qui entre parenthèse n'a jamais eu besoin d'argent pour multiplier ses pains... J'aimerai bien avoir sa recette ), la romaine patrouille avait un salaire composé de sel et de pierre pour la petite anecdote le mot salaire du latin salarium dérivé de sal le sel à pour origine le mot sel.
Donc il y avait comme forme de monnaie primitives les matières naturelles, comme les pierres précieuses, les petits lingots de métal...
Les produits agricoles et la cueillette, les produits artisanaux, et... pauvre de nous humains, les êtres humains autrement dit l'esclavage, et le pire c'est qu'il existe encore dans certains pays dont le Quatar qui achète doucement mais surement notre hexagone avec la bénédiction de notre gouvernement et de la fifa et au passage il faudrait arrêté de parler dans le domaine du foot de la coupe du monde ça n'a pas lieu de porter ce nom, moi je la renommerai la Goule du monde.

L'argent s'est modernisé et a été vampirisé par les pompes aspirantes sanguinaires urssaf cancras et carbalas qui que l'on soit, quoi que l'on fasse, faut qu'on crache, faut qu'on paye, pas possible qu'on en réchappes, avec les fères franc-maçons qui rapent tout.

Blague à part, je ne fais pas partis de ceux qui diabolisent l'argent, l'argent est elle même prise en otage par des puissances qui la dépasse peut être que cette égrégore voudrait bien briser ses chaînes, peut être qu'elle souffre de ne pouvoir sustenter tout les peuples de la terre; alors oui stéphane ne lui faisons pas un mauvais procès, et faisons en bonne usage, comme on dit bien mal acquis ne profite jamais, soyons raisonnable, pas trop gourmand et l'argent ne nous fera pas de mal.
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Terra Mystika.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 245 autres membres