L'épicure de Mystique

L'épicure de Mystique

L'intensité...une quête de Soi

1648 appréciations
Hors-ligne
Voilà à mon sens un sujet des plus exaltants dans la quête de soi. Je dirai même qu'il est essentiel. Vivre sa vie intensément !

Mais de quelle intensité s'agit-il lorsque notre regard de mysticiens embrasse cette notion ?
Comment la vivre ? Où se cache-t-elle ? Comment la découvrir ? Que faire pour la savourer ? Est-elle le privilège de quelques nantis du bonheur ou de maîtres en lévitation au dessus du marasme ?

Pour commencer, replaçons-la dans son contexte, à savoir notre nature humaine.
Ne sommes-nous pas en quête incessante d'intensité ?

De prime abord nous la trouvons dans les choses de la vie qui nous procurent des sensations fortes. L'ivresse de Bacchus, l'enfumage de Shiva, le magotage de Picsou, les délices d'Eros, le dégainage high-tech, le sport-shoot d'Adrén-Aline, la saturday-nignht-fever de Travolta, l'idolâtrie des reliques du saint Suaire, la tournée des potins, le boulotage milka et que sais-je encore. Je dis cela sans cynisme, mais juste pour le plaisir de la drôlerie.

Même si ces plaisirs sont de courtes durées et parfois tellement superficiels, ils ont le mérite de nous faire vibrer et de nous donner la sensation de vivre quelque chose d'intense. Ce dont nous avons tous besoin, parfois pour simplement rompre avec un quotidien ennuyeux et égayer par là même nos pas dans quelques mornes plaines. D'ailleurs notons combien notre société des fans savantes sait nous aguicher de ses œillades. Nous y succombons tous, du timide au sans complexe, sachant pertinemment que les lendemains chanteront, et que lourde sera la croix des tentations.

Allant dans ce sens, je pense qu'il y a aucune culpabilité à nourrir. Cela fait sans doute partie du cheminement, du jeu de la Vie. Car lorsqu' 'enfin nous avons bu la coupe jusqu'à la lie, nous avons soif de bien autre chose. En toute connaissance de cause, nous entrons dans une toute autre réalité.

S'en vient alors une autre quête, celle qui émane depuis l'intérieur. Une nouvelle intensité nous saisit dans une intimité subtile. Rien depuis l'extérieur n'induit cette puissante sensation existentielle. Elle émerge du plus profond de nos entrailles et nous illumine. Elle fait de chaque seconde un émerveillement, elle éclaire notre regard de beauté où que nous le posions. Elle nous fait voir l'harmonie au cœur du chaos. Elle est l'expression de bouillonnement de la Vie, elle est pure joie. C'est elle qui fait que cette même pomme que nous mangeons chaque jour a toujours un goût savoureux, unique à chaque fois. Elle nous rend libre de toute attache, de toute addiction ou dépendance. Elle nous fait passer du libre-arbitre à la Liberté et nous donne des ailes pour voir si les anges ont des plumes sous les bras.

Elle est la pure expression de notre fréquence vibratoire fondamentale (fallait bien que je la place quelque part ), de notre réalisation. Elle émane de notre Ame en tant qu'expression de notre divinité. Et nous y revoilà, toujours madame de Notre d'Ame qui nous invite à la cour des miracles. Entre se taper la cloche et le cul par terre, il doit bien y avoir une petite brèche qui laisse passer la lumière. Ni biceps, ni forceps pour élargir l'ouverture de conscience.

Et s'il s'agissait juste d'une intention bien posée, d'une bonne dose de courage de rêver différemment ainsi que d'une grosse rasade de confiance en notre Maître intérieur, notre Soi, notre Esprit pour les laisser faire ce qui doit être fait. Cette part de Soi, sait bien mieux que notre personnage.

Je reste intimement assuré que nous n'avons pas besoin d'effort athlétiques ou du vinaigre des ascétiques pour enclencher la mise en œuvre. Et s'il suffisait en cet espace où nous sommes face à nous même, vrais, authentiques, sans représentation sociale d'aucune sorte pour signifier à notre divinité intérieure notre motivation au changement, notre juste aspiration à enfin Etre Soi.

A rajouter donc sur notre liste, le lâcher-prise avec toute volonté de contrôle ainsi que la patience de recevoir tout ce dont nous avons besoin pour se faire, au bon moment, à l'heure précise, dans le bon contexte, seuls ou avec la ou les bonnes personnes. L'univers bosse pour nous alors, détendons nous et savourons la vie et amusons nous des clins d'œil et autres synchronicités qui ne manqueront pas de nous enchanter.

Ah, je l'avais bien dit, il s'agit d'une quête en chemin et il n'y a pas de mode d'emploi. Sans quoi ce serait encore un processus venant de l'extérieur et cela n'est plus dans la nouvelle énergie. C'est à chacun de découvrir son propre modus operandi.

Mais qu'est-ce qui fait que cette quête d'intensité semble le carburant du moteur de vos vies ici-bas ? Bien que nous ne nous en souvenions pas, nous le cherchons à tout prix et ce en toute chose et à tout moment. La compréhension que j'ai découvert dans mes recherches glanées dans quelques lectures ciblées m'ont apporté un éclairage fort à propos et qui résonne avec mes propres expériences de vie.

Lorsque notre Esprit-Ame s'incarne et fusionne avec la matière du corps physique, il en résulte une puissante extase de joie d'une intensité hors du commun. . Nous la gardons engrammée dans nos cellules. Et c'est cette intense sensation que nous recherchons au cours de notre incarnation.

Ce qui me permet de valider cette notion fut une expérience animique. Parti à la quête extraordinaire d'un souvenir comportant un instant de joie en cette vie, je me suis retrouvé gigotant dans mes langes de nourrisson. je semblais être âgé de quelques semaines et la sensation qui m'envahit en cette ressouvenance fut celle d'une Joie immense à venir sur Terre ainsi que celle d'être là pour la rayonner. Je captais même presque une impatience à vite grandir pour accomplir ce qui ressemblait à une ferme intention d'âme.

Enfant je faisais le pitre et je continue à nourrir une certaine propension à cela dans une certaine folie douce dont je ferai sans doute l'éloge. Cette joie du nouveau-né est encore celle qui aujourd'hui me guide. je dirai que je vais là où je la ressens, enfin du mieux qu'il m'est possible de le faire chaque jour, un jour après l'autre.
Nous voilà rendus à la fin ou plutôt au commencement de nouvelles folles aventures où l'intensité sera notre quête de chaque instant.

C'est une claire invitation à poser un regard tout neuf, quasi enfantin sur ce qui est notre quotidien. Passons de la transe culturelle à la transe de l'Etre. Cela n'aura pas la même saveur et je suis certain que cela augurera de beaux rendez-vous avec soi même.

Que nos cœurs s'ouvrent et ainsi nous danserons et chanterons la Beauté de la Vie.

Que cela soit intense !
Mysticien
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Terra Mystika.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 245 autres membres