L'épicure de Mystique

L'épicure de Mystique

Drôles d'effets

1648 appréciations
Hors-ligne
Voici quelques éclats glanés au fil de voyages.
Partager une ambiance, un ressenti. Simplement.

« …l’harmonique de mon compagnon de soin, l’esprit du cerf change. Signe que les esprits vont me conduire ailleurs.
Cette fois, c’est l’atmosphère de l’espace qui se modifie. Ils oeuvrent dans le monde du milieu, c’est là qu’est le rendez-vous. Ici et maintenant, au plus près.
Je stabilise le nouveau tempo et me laisse guider. La peau de mon ami le cerf chante différemment.
Ça y est !
Les esprits sont là, je les sens, je les perçois.
Ca chante, ça danse et pourtant ils n’ont ni clochette ni trompette. Ils sont.
C’est l’énergie de la pièce qui chante. Ce sont mes cellules qui dansent.

Ils s’invitent aux festivités du soin. Leur présence est naturelle, légitime. Je ne les invoque pas de mon propre chef, ce sont eux qui décident de se présenter. Ils s’en viennent œuvrer pour celle ou celui qui est là. C’est la grande découverte.

Je les entends chuchoter, murmurer, rire, pouffer.
Furtivement certains se montrent. J’ai l’impression qu’ils touchent à tout ce qui les amuse, les intrigue. J’ai l’impression de capter comme des commentaires qui se finissent en éclats de rire. C’est vraiment curieux. J’ai l’impression qu’il règne un joyeux "bazardel" pendant le soin !
Ça pétille, ça palpite, ça bouillonne, ça « trublionne » et tourbillonne.
Puis d’un coup une phrase très claire se fait entendre. La voix en impose. C’est un esprit d’une autre nature. Je ne l’avais pas calculé.
Il lâche un : « bon allez les filles à l’ouvrage, on a du pain sur la planche » (gloups !)

Les Esprits sont à l’œuvre.
Bien que je doive être à leur service, en maintenant le plus stable possible le rythme du tambour, en soutenant par ma concentration l’équilibre de la situation, je glane de ci de là quelques impressions.
Certains semblent recoudre au dessus du corps des sortes d’accrocs, d’autres tirent des choses invisibles des oreilles, des bouchons subtils, puis d’autres encore dessinent des formes dans l’air.
J’ai l’impression qu’il y a de l’or dans les gestes, comme des traînées de poudre scintillante.
D’un coup tout m’apparaît clairement.
Voilà je comprends ce qu’il font. Ils ré-enchantent le corps, le redynamisent. C’est comme s’ils y insufflaient la Force de Vie.
Tout semble s’accomplir dans la joie, la légèreté, l’authenticité.

Parfois ils me sollicitent pour chanter des sons, pour chuchoter des phrases aux sonorités insolites et inconnues. Au début ma gorge me semblait archaïque, néanderthalienne, puis je m’y suis fait. Elles me font la sensation, lorsque je suis invité à les moduler, lorsqu’elles passent dans mon larynx, à de l’eau qui roule et coule joyeusement, à du vent caressant tendrement un feuillage, à un pépiement d’oiseau charmeur. Tout est articulé de rondeur, et de douceur.

Puis, tout comme Ils sont venus, ils repartent. Légitimement, Naturellement.
Oh je leur emboîterais bien le pas. Mais je dois continuer le voyage, le tambour m’appelle déjà sur un nouveau chemin, et mon loup a aussi flairé la piste. Soit.
Bien que je ne sois que le porteur du tambour et non le soigné, je dois avouer que leur présence m’a revitalisé sur bien des aspects.
Je vais devoir me contenter de garder un souvenir marqué dans ma chair, mêlé de nostalgie.
Une courbature aux zygomatiques car tout au long de cette visite impromptue et sans vraiment m’en rendre compte, je souriais jusqu’aux oreilles."
Mysticien

169 appréciations
Hors-ligne
merci stéphane ! que de poésie c'est super agréable à lire et j'ai eu l'impression de moi même un peu voyager!
Souvent je rêve d'animaux de félins ou de loup de paysage aussi plus particulièrement d'une forêt j'ai l'impression de la connaître et quand je me réveille j'ai de la nostalgie je me demande qu'est ce que cette forêt magique parce que c'est une forêt qui a une âme j'ai l'impression qu'il ne lui manque plus que la parole, elle à l'air d'être une mère pour moi c'est peut être la cas. J'adore rêver de cette forêt et des animaux.
C'est mon petit "voyage chamanique" si je pouvais vivre ce rêve ce serait merveilleux!

1648 appréciations
Hors-ligne
@ laetitia : cette forêt existe peut être puisque tu la rêves ?
pour le chaman, il n'y a aucune différence entre les rêves de nuit et les rêves/voyages/transes vécu à l'état de veille ou en état de conscience modifiée.
Par ailleurs dans la tradition chamanique nous avons tous un lieu subtil qui est notre havre de paix, notre oasis intérieure. c'est depuis ce lieu que le chaman commence tous ses voyages. c'est dans ce lieu invisible que le chaman y retrouve les Esprits amis, alliés, animaux et guides, esprits de chamans, etc...c'est avec eux qu'il entreprend ensuite ses voyages/rêves pour aider celui qui en a besoin et qui sollicite l'aide des Esprits au travers du chaman.
C'est dans ce lieu qu'il y trouve des ressources, des forces.
je t'invite à aller visiter cette forêt en usant du puissant outil transformant qu'est l'imaginaire. pendant un moment où tu es au calme, détendue, ressens cette forêt en retrouvant/reconnectant les sensations que tu as au sortir de tes rêves endormis. puis laisse venir, les impressions, les images, les odeurs, les sons, etc..
laisse l'énergie de cette forêt de tes rêves nocturnes entrer dans ce temps de contemplation, dans cet état de veille relaxée et vis l'expérience. c'est le rêve éveillé. Le tambour du chaman aide beaucoup à créer cet état de "veille relaxée".
j'apporterai sur le blog de quoi s'amuser à ce sujet !
En attendant, belle expérience.
Au plaisir du partage
Mysticien

169 appréciations
Hors-ligne
J'aime beaucoup le monde onirique c'est tellement beau lorsqu'on peut voyager dans des forêts ou même nager sans se soucier du manque d'oxygène dans l'eau, ou voler en faisant des bonds de plus en plus haut jusqu'à pouvoir voler en apesanteur. Quand j'étais adolescente j'étais très prolifique dans l'état de sommeil je ne faisais pas toujours de beaux rêves souvent même des cauchemars mais même ces cauchemars je les acceptaient comme une part d'ombre de mon esprit. Par contre j'ai eu des experiences durant cette periode qui ressemble à ce que tu appelles le rêve éveillé; en faisant des recherches des années après j'ai appris que c'était de la paralysie du sommeil selon le terme scientifique.
Mais pour le coup la paralysie du sommeil s'apparente plus au cauchemar éveillé, j'ai été assez traumatisé par ce que j'ai vécu durant ces épisodes de cauchemars materialisés et je suis convaincue pour ma part au delà de toute définition et recherche pragmatique et scientifique, que ce n'est pas le fruit de mon imagination débordante ni même la materialisation d'un cauchemar mais je dirais plus que c'est une porte qui s'est ouverte sur une autre réalité et qui m'a rendu visite.
Peut être que comme j'étais fragile et sensible j'ai été plus facilement relié à des forces obscures que l'inverse. D'ailleurs stéphane je t'en avait déjà un peu parlé brievement et ce sera l'objet je pense d'une future séance avec toi. J'ai besoin de comprendre ce qu'il s'est passé et je sais que toi tu saura.
Il m'arrive encore rarement de revivre un début de paralysie du sommeil mais ça me fait tellement peur que lorsque ça commence je prie bien que je ne sois pas pratiquante et à ce moment là de la prière tout s'arrête comme si vraiment cette force craignait quelque chose.
Il faut que tu m'apprenne à vivre le rêve éveillé parce que de moi même j'ai peur d'attirer cette force obscure.
hate en tout cas de retrouver ma forêt magique ce qui est bien c'est qu'elle ne prévient pas elle apparait quand elle estime que c'est nécessaire.
Très heureuse de pouvoir partager à mon tout petit niveau ! et ça fait du bien !

15 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir,
Le rêve éveillé c'est joliment bien exprimé, je pense qu' un moment donné tu as rêvé de cette forêt ou tu étais soulagée sereine dégagée de tout soucis de tous problèmes. Si je peux me permettre Laetitia saisis toi de ce rêve pour le PENSER dans tes moments ou tu sens que tu vas être emprisonné de ses angoisses qui sont si présentes et qui vont d'envahir. Mais ce que je te dis n'es pas facile , je crois que c'est un travail perso. Quand je sens que mes angoisses reviennent à l'attaque je pense je me met dans cet oiseaux de grande envergure et je vole vole , je rase l'eau, je suis dans les airs mon arrêt ;quand je me pose: c'est lorsque j'ai vaincu madame angoisse. Mais je n 'y arrive pas à chaque fois elle est maligne.
Merci

169 appréciations
Hors-ligne
Me revoilà ! et ben je crois bien que ma forêt magique est devenu ma muse !
Je la retrouve dans ma composition d'en ce moment et c'est une belle preuve d'amitié que je lui fait là ;)

Dernière modification le 05-04-2014 à 20:35:19

102 appréciations
Hors-ligne
Laetitia‚ pourrais tu en dire un peu plus sur la paralysie du sommeil? J'ai vécu pendant une longue période un truc bizarre que je n'ai jamais compris. En dormant (la plupart du temps à la sieste) j'entendais des pas‚ sentais un individu venir à moi et là impossible de bouger‚ de crier‚ j'angoisse mon coeur bat très vite. Je mettais beaucoup d'énergie à bouger mais pas moyen de faire le moindre mouvement. Est ce que ça ressemble à ça ? Un jour alors que ça m'arrivais j'ai réussi contrôler ma peur et lui ai demandé ce qu'il me voulait ‚ je n'ai pas eu de réponse mais ça c'est arrêté depuis. Mais ça reste un mystère pour moi.

1648 appréciations
Hors-ligne
@ laure et laetitia, j'ai transféré le post sur la paralysie du sommeil dans la rubrique x-paix-ri-en-çoeur
Mysticien

169 appréciations
Hors-ligne
Merci !!

102 appréciations
Hors-ligne
Merci Stephane!
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Terra Mystika.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 245 autres membres