L'épicure de Mystique

L'épicure de Mystique

Créativité/joie/expansion pour les femmes : où est la clé qui permet d'ouvrir la porte ?

762 appréciations
Hors-ligne
J’observe et je rencontre fréquemment des femmes en  situation de blocage quant à leur créativité , leur joie et leur expansion. Je dis bien  « tout ça » à la fois !
Car oui, Une crée mais non sans rencontrer une certaine colère, ou une rage
comme on veut, Une autre est heureuse mais non sans se saboter etc.… C’est
pourtant ce trio créativité/joie/expansion qu’elles recherchent. Le désirer  n’est pas suffisant pour qu’il existe ?!… J’ai souvent eu cette discussion de ce qu’il se passe dès qu’on s’y met , qu’on
se donne du temps  pour créer , méditer ..., remontent en nous des émotions de colère , de  tristesse et surtout  de culpabilité pour des raisons souvent inconnues ou non reconnues ( à méditer ! ) . Ma réflexion et mon expérience
personnelle m’ont amené à voir qu’à force de penser aux autres, de faire pour
les autres, nous les femmes passons à côté de nous même ? Nous nous oublions. Là
est la blessure de nombreuses femmes ! Cette blessure ressurgie à la moindre
pause sous forme d’émotions : entravent-elles ce désir de créativité,
cette expansion , cette joie recherchées ? Ma réponse est oui !
C’est pourquoi il est urgent pour les femmes de reconquérir leur indépendance petit à petit, mais c’est dur de s’être trahi soi même !
 Ne pas se respecter pendant longtemps, pensant que cela fait partie des sacrifices à faire pour réussir une vie de couple,
de famille ! Bref, c’est quelque chose qu’il ne faut absolument pas croire ! S’imposer est bien plus constructif et donne de l’énergie ! La difficulté est de se sentir légitime à exister dans la confrontation.
Cela vaut pour moi mais je pense pour beaucoup de femmes. Cela engendre qu’il
faille pouvoir se défendre des attaques, des ridiculisations, des minimisations
et des culpabilités que nous ne manquons pas de rencontrer ! Cela requiert
une force de combattante laquelle est largement anéantit dès le départ par
l’éducation et les relations sociales.
Enfin ,  à se  donner à être la femme rêvée de son  mari ,compagnon ,  enfants , parents , beaux parents …à être cette femme  qui apporte le confort , le réconfort , qui veille à ce qu’il
n’y ait pas de conflit (  Tout ça est très bien et nous en  rêvons aussi , là n’est pas le problème ) , cela  engendre  qu’ à ce train là , nous  ne faisons plus rien , rien que pour nous mais  un peu pour nous et beaucoup pour l’autre / les autres . Voilà notre problème,  nous sommes altruiste à s’en fondre /confondre en l’autre. De là naît le déséquilibre qui nous fait exister plus
dans le regard de l’autre qu’avec notre propre appréciation. On cherche
tellement de reconnaissance et c’est très légitime ! C’est notre
responsabilité de ne pas alimenter ce cercle vicieux (besoin de reconnaissance,
faire pour l’autre, ne plus exister par soi même et pour soi même au point de
ne plus savoir quoi faire de Soi). Il est de notre responsabilité de femme de nous
sevrer et de sevrer nos maris, compagnons , enfants de cette (con)
fusion ! Je souhaite continuer à évoluer et pour cela j’ai besoin de
disposer de moi-même ! Rien que pour moi …sans demander l’autorisation
explicitement ou implicitement !
            C’est laforce masculine dont nous usons si peu ! C’est, à mon sens le « 
vrai » féminisme ! Pas celui qui consiste à être comme des hommes. Quelle
méprise ! Nous sommes différentes des hommes et c’est très bien comme
ça ! Personnellement, j’adore cette différence. Par contre , cohabitent en
nous une force féminine et une force masculine et il est vrai qu’user un peu du
masculin en nous serait du meilleur augure pour notre devenir ! Tout ça
est une question de dosage, d’équilibre …et croyez moi ça donne de la force, du
peps ! Et c’est le chemin du retour vers soi , pour soi , des
retrouvailles d’avec Soi !
 
Nous vivons une époque formidable, aujourd’hui, nous en sommes à faire valoir la liberté d’expression (suite aux attentats contre Charlie
hebdo), c’est génial ! Je le pense vraiment mais qu’est ce qu’il était
temps ! Pour tous ! Hommes, femmes, arabes, juifs, chinois …. Nous,
les femmes en récolterons j’espère un bien très précieux, celui d’exister
telles que nous sommes, avec nos pensées, avis, contrastes etc.… sans risque
d’offusquer qui que ce soit ! Ou bien si cela offusque quelqu’un,  que ce quelqu’un puisse se poser la question à lui-même des raisons qui lui font ressentir ce trouble ! Enfin ! sortir
 du système qui consiste à voir que c’est entièrement la faute de l’autre si je me sens mal !
Car je pense que si il est vrai que les autres ont leur part au fait de notre mal être et/ou de notre bien/être ,  il est vrai , aussi que cela ne relève pas entièrement des autres. Nous avons à nous changer nous même, par nous même,
pour nous même. A ce stade, personne ne peut faire pour moi ce que je dois
changer en moi. C’est le principe de l’interaction entre soi et l’extérieur qui
ne remet pas en question le principe de responsabilité individuelle.
 
Alors pour créer dans la joie et s’épanouir, peut être que cela commence par s’émanciper de cette croyance qu’une femme existe  « pour
rendre service et être gentille avec les autres ».S’émanciper de ce
sentiment d’être illégitime à exister pour soi ! Et la bonne surprise, c’est
que les maris, compagnons, aiment ça ! Une femme, une vraie, sincère pas
gentille !  Enfin, pas sans quelques résistances ….
Voilà , une petite réflexion sérieuse mais qui ne doit pas nous faire prendre trop au sérieux !
Une bonne dose d'humour au quotidien est la clé !

Que du baume au cœur à mes sœurs et frères !

Dernière modification le jeudi 05 Février 2015 à 19:58:57

71 appréciations
Hors-ligne
Merci Lydie je vais attaquer quelques modifications !!!!!!!!
Très bonne analyse de ta part
Amicalement
Dom
Dom

762 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir ,

Oui , Romain , je ne suis pas non plus un lapin de trois jours et tout cela date effectivement ! Et pourtant , les injonctions cultuelles et culturelles sont prégnantes , les prisons sont bien gardées ! Difficile de ne pas le voir même chez les jeunes générations sous d'autres aspects détournés ! Il y a besoin d'un (r)éveil ! Merci de nous aimer telles que nous sommes ! ça aide ! Et ça rend sexy

762 appréciations
Hors-ligne
De rien Dominique , tant mieux si cet article te parle !
Il y a tant à faire encore pour nous changer , nous élancer , bref nous aimer autant que l'on peut aimer les autres ! et même plus !

27 appréciations
Hors-ligne
Merci Lydie pour ce bel hymne à la femme. Je pense que la relation à l' autre en général provient de la relation profonde que l' on a avec soi. Ça vaut le coup de s' écouter et de s' accepter tel que l' on est, avec bienveillance

762 appréciations
Hors-ligne
Merci Françoise  , tout à fait d'accord !  Et je dirai même :
D'abord pacifier en soi et pour soi , cela ne fait que du bien aux relations ....

Avec amitiés

Lydie

72 appréciations
Hors-ligne
Armelle,

Quelle belle coïncidence, synchronicité ce partage que je découvre en faisant un p'tit tour sur le blog après vous avoir répondu sur un autre thème (apprentissage agricole).

La féminité est un sujet qui me passionne depuis de nombreuses années, mes recherches intérieures via différents outils et autres travaux thérapeutiques m'ont permis de m'épanouir (et chaque jour davantage parce c'est un chemin qui avance sans cesse, c'est une découverte permanente), de connaître et apprécier en toute modestie la femme que je suis et mes potentiels.
Potentiels reliés à notre profonde féminité et toutes ses facettes que nous avons chacune en nous, au creux de nous et qui ne demandent qu'à se libérer, à s'exprimer.

De ce que je connais un tout petit peu des chakras, aujourd'hui je dirais que dans le domaine du féminin en harmonie avec notre masculin :
- le 1er chakra, chakra racine est important pour nous permettre de nous relier à la Terre-Mère, un ancrage en sécurité et confiance, de nous relier à notre bassin,
- puis le 2nd chakra, siège de notre utérus, source de notre profonde féminité que l'organe soit présent ou non, actif ou non par la ménopause, ainsi "connectée" à ce plexus notre créativité se libère, s'exprime, à l'écoute de toutes nos sensations, ressentis.
Concernant le 3ème, le plexus solaire, à mon avis, et je rejoins votre commentaire sur le feu et la symbolique du masculin, il complète parfaitement des 2 premiers, apportant l'élan, l'action, l'agir.

Ainsi le féminin - que l'on peut représenter par une forme ronde, parce que notre fonctionnement en cercle perpétuel (je ressens, j'exprime, je pose, j'acte... je ressens, et ainsi de suite), comme notre cycle lui-même en est un... nos lunes..., et bien sûr tout comme la Lune est une sphère, astre qui est le symbole des émotions (entre autres !) - est harmonisé, vivifié, renforcé par ce feu masculin au moment du passage à l'acte, au moment où nous sommes prêtes à agir. Je dirais par une flèche en avant représentant le masculin en comparaison du rond féminin (nos organes sexuels, ceux des hommes et des femmes, en sont également une belle illustration n'est-ce-pas ?...).

Alors on peut ainsi dire que le masculin vient en soutien du féminin... merveilleuse harmonie... point de départ de polarités équilibrées, intérieures et extérieures, en nous-même et en toutes relations...

Voyez-vous, croyez-vous, sentez-vous également cette interprétation ? 

Les symboles du féminin et du masculin sont également représentatifs, une croix (ancrage) en dessous pour la femme ♀, une flèche (action) sur le côté pour l'homme ♂.

Les autres chakras évoquent eux aussi le féminin et masculin à leur manière, selon leur propre essence, leur propre symbolique mais je suis moins à l'aise, je n'en connais pas le lien "évident".
Peut-être qu'une personne pourrait nous éclairer.

Ces sujets sont passionnants et me mettent en joie à chaque fois !

Merci à tous les participants passés, présents, futurs !
Delphine

762 appréciations
Hors-ligne
Merci Delphine de ce post sur les chakras . J'aime bien cette notion du masculin en soutien du féminin . C'est exactement ce que je ressens aussi concernant ces deux polarités en moi . Il y a souvent un équilibre à trouver pour qu'effectivement l'un ne prenne pas le dessus sur l'autre ! C'est comme dans les relations homme/femme ....

Merci Armelle de ton intérêt et surtout je suis contente que cela ait déclenché le pas-sage à l'acte pour la peinture ! c'est génial , en plus tu fais parler ton corps , cet engagement du corps dans le mouvement créatif est très équilibrant ! Pour le concept (même si c'est une blague ! ) , il existe ! Danis Bois , instigateur du mouvement corporel éducatif , a inspiré des personnes qui ont introduit cette notion dans leur art . Improvisation théâtrale , peinture , danse etc.... en engageant le corps .
  Belle journée !

762 appréciations
Hors-ligne
Grâce a ton j'aime Béatrice , j'ai relu tous nos échanges et c'est un super ressort !
Merci
En joie pour la journée !
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Dans la gueule du Loup.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 245 autres membres