L'épicure de Mystique

L'épicure de Mystique

apprendre a reconnaitre les pervers narcissiques

15 appréciations
Hors-ligne

15 appréciations
Hors-ligne
C'est un sujet difficile qui est peut être douloureux mais nous sommes sur ce blog pour partager?

1648 appréciations
Hors-ligne
@ Maryline : oui nous sommes bien conviés à partager sur ce blog et oser aborder nos sujets délicats ou encombrants ainsi que nos "dossiers secrets et mystérieux", les X-Files diraient les serial-addicted.
Mysticien

1648 appréciations
Hors-ligne
Puisque cette demande est mise dans la gueule du loup, celui-ci va répondre, sans mâcher ses mots mais sans serrer ses crocs.
Sans entrer dans une explication psychologique, n'en n'ayant ni les compétences ni la sensibilité, je pense qu'il y a plusieurs degrés d'expression de ce trouble de la personnalité.

Je pense que nous devrions raison gardée. Etablir un système d'analyse, de "repérage", comme le font les psy, risque bien de créer un climat de tension relationnelle...une sorte d'histoire d'arroseur, arrosé. A détecter les dingues je pense qu'on le deviendrait certainement. Ce serait invivable pour soi et pour l'autre.

Je pense qu'il serait plus adapté de développer son intuition. Cette présence à soi, cette qualité d'écoute intérieure nous informe en temps réel du bienfait de nos choix de vie.
Il s'agit d'un discernement par l'intelligence du coeur qui se ressent dans le corps sous forme d'une information sensorielle, une sensation physique bien concrète.

Bien souvent quand une personne, une situation, un choix, un projet ne convient pas à notre cheminement évolutif, tout un tas de signes nous mettent en garde. La plupart du temps et la plus part d'entre nous, les ignorent par manque de confiance en l' Intuition et le Ressenti.

Peut être par habitude à trouver des solutions uniquement par le canal du mental ?
Ensuite écouter son ressenti permet de repérer tous ces petits détails qui en apparence ont l'air anodins mais qui contiennent en fait les réponses à bon nombre de nos questionnements. Ils offrent l'or du temps présent. C'est bien souvent là que j'y découvre une certaine divine présence...

Combien de fois ne nous sommes pas entendus dire "oh je ne le sens pas, y'a un truc qui cloche, ça sonne faux, c'est flou, ça me refroidit, etc..." et combien de fois, après coup, ne nous sommes pas fait la remarque "oh j'aurai dû m'écouter, je l'avais pressenti" ? combien de fois faudra-t-il encore pour que nous comprenions qu'à chaque seconde il nous est possible d'être intimement renseignés sur l'aspect bénéfique d'une personne, d'un choix, d'un aliment, d'une route à prendre, d'une association à réaliser, etc...

Certes, cela demande pratique, écoute, persévérance pour saisir toutes les nuances et subtilités. Comme il s'agit d' un entraînement, au début nous devons accepter de nous tromper, de tâtonner. L'indulgence semble de mise, non pas la complaisance.

Se dépatouiller de nos projections psycho-émotionnelles, nos blessures, nos peurs, nos croyances et de l'autohypnose mentale.
Comment faire ?
En soi cela est simple. L'intuition se fait sentir dans le corps dans une zone précise ou elle impulse un état d'âme, un sentiment élevant ou elle s'exprime comme une intime conviction, une claire sensation que ceci ou cela est juste, non pas nécessairement vrai, mais JUSTE pour SOI.

Alors que nos émotions, nos projections ont un tout autre goût, une autre sensation physique ou sensorielle.
C'est à chacun de créer ses bases de références sensorielles et perceptives pour identifier, discerner s'il s'agit d'une juste intuition, perception, sensation ou bien d'une distorsion liée à une mémoire émotionnelle, une blessure.

Avec une juste présence à soi, notre boussole intérieure se perfectionne et le flair s'affine...et l'esprit du vieux singe connait bien les grimaces.

Et ce que je trouve de merveilleux, c'est qu'en faisant ce chemin, la poitrine s'ouvre et accueille avec bienveillance les petits aménagements de conscience, les petits travers de la personnalité, ceux des autres, comme les miens...

Au plaisir de vous lire,
Stéphane

Mysticien

15 appréciations
Hors-ligne
Merci Stephane ,un sujet pour moi compliqué mais claire dans ma t^te. J'ai posté le sujet un moment de "spleen". Cela fera sans doute parti d'un soin?. Merci
Maryline


12 appréciations
Hors-ligne
Bonjour
j'en ai croisé. Une bonne question à se poser, la personne s'intéresse t'elle vraiment à moi ? Laisser sont coeur répondre tranquillement, lorsqu'on est éloigné d'elle pour ne pas être sous le charme, et détaché de notre besoin affectif naturel...

Dernière modification le 04-04-2014 à 22:11:42

Dernière modification le 04-04-2014 à 22:11:49
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Dans la gueule du Loup.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 245 autres membres